Les derniers articles

Obsession

Avez-vous déjà ressassé quelque chose jour et nuit, du matin au soir, qui vous empêche d'être centré la journée, de dormir la nuit, de vivre l'instant présent, et d'être absent à chaque situation de la vie ?

Cela peut être une souffrance qui ne nous quitte plus, une personne qu'on aime, un problème trop important, un rêve ou un objectif qui nous tient trop à cœur... Dans tous les cas l'obsession est un phénomène de possession.

Je n'écris pas seulement pour vous expliquer ce que c'est, mais également car en ce moment j'ai différents patients qui vivent quelque chose qui s'y rapproche, être touché émotionnellement par la même chose, revivre chaque fois le même souvenir, ne pas pouvoir se retenir et répéter inlassablement le même mécanisme de dispute, de conflit, de souffrance. Se voir, avoir conscience de soi, mais désespérément ne pas parvenir à se guérir et changer (pour les plus conscients, les autres ne se voient même pas faire).

 

CRIER

Cela me rappelle des souvenirs, des phases de mal-être que j'ai traversé, de nombreux stagiaires que j'ai rencontrés... Le son est guérisseur, la voix est guérisseuse... Hurlez votre détresse ! Non pas un simulacre de cri théâtral, mais un hurlement qui brise le silence, les non-dits, qui déchire le ciel, transperce vos entrailles, et révolutionne votre aura.

Ce putain de cri qui vient du fond des tripes et qui dissipe entités négatives, et bas-astral et laisse place au vide.

 

LE CHAMANISME SAUVAGE

Chantez, dansez, bougez, avec un instrument, ou un CD, cela peut-être être un rythme hypnotique, ou complètement chaotique, mais lâchez-vous jusqu'à en pleurer, affronter la souffrance, laisser-la vous traverser par chaque pore de votre épiderme, transpirez, osez la transe... Et vous écrouler. Je crois qu'il n'y a rien de plus sain au monde... Vivre et libérer les pensées, émotions, énergies, que nous portons depuis trop longtemps. Faites confiance aux esprits et aux guides.

 

FAITES VOUS JUSTICE

J'aurai pu dire "CHANGEZ", ou "OSEZ", mais se faire justice m'évoque la douleur, se forcer, oh c'est dur et complexe ce travail… Penser à autre chose, faire une nouvelle activité, voir d'autres personnes et lieux, éviter toute routine et habitude. Avant de péter un plomb et tout casser, tout envoyer balader ou partir à l'autre bout du monde pour fuir. Prenez les devants.

L'amour, la famille, le couple, l'argent, la galère... Nous pouvons tous être obsédés, possédés.

Après ces quelques conseils... N'oubliez pas, de vous recentrer, vous aligner, vous honorer, et oser vivre la créativité : créez votre vie chaque jour, notre Âme est venue ici s'amuser.

 

Gwen Clappe le 29.10.21

Contact

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

© Gwen Clappe 2022 - Tous droits réservés

Design & communication
www.pikystudio.ch